No poo : Méthode naturelle de lavage des cheveux

Qu’est-ce que le No-poo ?

Le No-poo est une méthode de lavage de nos cheveux n’utilisant que des éléments naturels et bienfaisants occultant tous produits chimiques, il va de paire avec la diminution de la fréquence des lavages afin que votre chevelure et cuir chevelu s’en portent au mieux.


Il existe une diversité incroyable pour le No-poo, vous devrez donc trouver la méthode qui VOUS sera appropriée, car toute ne peuvent convenir à tout le monde.


Dans cet article, je vous ferais part de mon expérience avec le No-poo et la poudre de Shikakaï.

 nature respect environnement

Mes motivations pour adopter le No poo


Comme je vous le disais, il existe plusieurs techniques et pour ma part, il m’a fallu "me" trouver.
En effet, chaque méthode No poo est très personnelle et toutes ne conviennent pas à tout le monde. De même qu’une crème de soin pour le visage conviendra parfaitement aux unes et sera inadaptée voir même désagréable pour d’autres. Ici il ne s’agit donc que de mon expérience en rapport avec ma nature de cheveux.

Je me suis d'abord renseignée, informée et inspirée de divers témoignages sur le sujet (tout comme vous le faites en me lisant).

Mon envie de passer au No poo s’est installée doucement, poussée par mon tempérament bohème, toujours plus proche de la nature et de ses bienfaits.


Le No poo fera un bien phénoménal à la santé de vos cheveux et de votre cuir chevelu, mais ce n'est pas tout ! Les produits chimiques contenus dans les shampoings s'évacuent en empruntant vos canalisations et finissent par se déverser dans la nature, polluant les eaux et les nappes phréatiques. Vous ferez ainsi un geste pour l'environnement en adoptant le No poo.


C’est du gagnant/gagnant, sans compter le bien que vous ferez à votre porte-monnaie, car même si cela semble coûteux de prendre soin de soi par le naturel, il n’en est rien.


En effet, avec cette méthode, exit les shampoings, les après-shampoings, les démêlants, les baumes, les sérums en tout genre, les spray coiffants…


Si vous lisez cet article, c’est certainement que le sujet vous intéresse mais vous doutez encore que ce choix puisse être judicieux. Ne doutez plus et foncez ! Vous ne vous en porterez que mieux, et cela, plus rapidement que vous ne l'imaginez.

vie bohème naturelle

Les freins à l'adoption du No poo

L'idée d'adopter le No poo vous séduit mais des questions subsistes dans votre tête pour rendre les choses concrètes et applicable dans votre quotidien. Faisons le tour ensemble :


- Quelle recette choisir ?

Pour cela, je vous livrerais la mienne et le pourquoi de mon choix, mais encore une fois il vous faudra aller à tâtons et trouver la vôtre. Rassurez vous cela n’est pas laborieux pour autant.



- Où vais-je trouver les ingrédients pour faire du No poo ?

Alors premièrement, il ne faut pas grand-chose ! Beaucoup de recettes que vous trouverez paraissent compliquée car il y a une énumération d’ingrédients conséquente, mais en réalité toutes ne sont pas nécessaires et utiles. Et vous trouverez le nécessaire facilement en magasins bio ou même pour les plus sédentaires d’entre vous, sur internet.



- Le No poo doit prendre du temps non ?!

Alors non, cela est même plutôt agréable de se réserver ce moment, et ce n’est pas plus long de préparer cette petite mixture et de la poser sur votre chevelure que de faire son shampoing, voir un 2 ème, puis d’essorer nos cheveux pour poser un démêlant ou un masque, de faire pénétrer celui-ci, d’attendre le temps de pose puis de le rincer après de bonnes minutes. Ici plus rien de tout ça.


- Vais-je sentir bon ?

OUI, vous sentirez bon. Je ne vais pas vous mentir, la poudre naturelle que j’ai choisie pour moi ne sent pas bon du tout au demeurant, cependant il suffit de comprendre qu’elle se dompte avec quelques gouttes d’huiles essentielles dans la composition de notre mixture et le tour est joué.


La méthode No-poo ? Eh pourquoi pas !

On pourrait se dire ceci : "Cela fait longtemps qu’on utilise les shampoings et le monde se porte bien, le No poo n’est qu’un phénomène de mode..."


Et bien je dirais juste que ce n’est pas parce que la malbouffe existe depuis toujours qu’elle est bonne pour la santé. Elle n’a juste pas été pointé du doigt assez vite.

Il n’est jamais trop tard pour bien faire, cela s’apparente à arrêter de fumer par exemple, et à ne plus jeter les mégots dans la nature...

 huile préparation shikakai

 

La nouveauté est souvent critiquée...

Par ailleurs attendez-vous à ce que toutes ces questions vous soient posées en guise de critique par vôtre entourage quand vous leur soumettrez le fait que « vous ne vous laver plus les cheveux » avec du shampoing, il retiendront « je ne me lave plus les cheveux »…… garder votre mental et prenez sur vous de faire la lumière sur leurs doutes…..ou pas, après tout cette décision vous regarde et ils seront bien assez tôt bluffés par les résultats.

 

Mon expérience avec le No poo

Pour ma part si je ne leur avais pas dit, ils n’auraient pas vu de différences concernant la propreté.

En revanche après quelques semaines d’utilisations, ils ont commencé à remarquer que ma chevelure (d’ordinaire plus que sèche) était métamorphosée. Mes filles m’ont  même demandées quel démêlant j’utilisais maintenant (hahahaha)…. Je les ai convertis depuis.

 

Moins chronophage


Et si la différence ne se voit pas sur la propreté, elle réside dans la fréquence de lavage.
Avec cette technique, je ne me lave plus les cheveux qu’une fois par semaine, ce qui est impossible avec un shampoing et après-shampoing classique. Je devais me laver les cheveux tout les 2 jours maximum, faute de quoi ils paraissaient sales et regraissaient rapidement.


Evidemment, au début il y a eu un temps d’adaptation où je devais me laver les cheveux 2 fois par semaine (le mercredi et le dimanche étaient ma fréquence) mais cela n’a pas duré plus de 4 semaines, et aujourd’hui, je suis libéré de cette corvée ! Il faut admettre que pour nous les filles, laver, sécher et mettre en beauté nos cheveux est laborieux.

 Huiles essentielles agrume

Des effets immédiats


En revanche, ce qui a été immédiat est l’effet sur mon cuir chevelu et celui de mes filles. En effet nous avions toutes les trois des démangeaisons du cuir chevelu, et ce, juste après notre lavage au shampoing.

Dès la première utilisation des poudres lavantes naturelles, (oui, j’ai tenté 2 sortes de poudre, Rhassoul et Shikakaï) les démangeaisons n'étaient plus qu'un souvenir désagréable. Même si mes lavages s’espaçaient, s'en était fini des démangeaisons. Une vraie libération là encore.

Il existe une multitude de solutions et de produits que l’on ai les cheveux secs, gras, cassants, des pellicules, des démangeaisons….. Pour ma part, après avoir fait des essais divers, passant par le Rhassoul et la poudre de riz.. j’ai finalement jeté mon dévolu sur la poudre de Shikakaï.

 

Pourquoi la poudre de shikakaï ?

Personnellement, j’ai les cheveux très secs et cassants . Les témoignages que j’ai pu en lire préconisaient l'utilisation de cette poudre.

Mon premier lavage avec fut assez mémorable, car la poudre de Shikakaï, ça sent vraaaaaiiiiment mauvais au naturel. J’ai bien failli ne plus recommencer.

Je me suis alors tournée vers le Rhassoul qui lui n’a pas d’odeur particulière. Malheureusement, mes cheveux sont passés de secs à paille. Ils étaient devenus « incoiffables ».

 


Alors j’ai retenté le Shikakaï... J'etais déterminée à ne pas reprendre l'utilisation produits chimiques et je n'allais pas me décourager à cause d'une odeur. D'autant plus que les avantages sur la fréquence de lavage et les démangeaisons étaient déjà bien présents.

Comme je vous l'ai dis plus haut, le Shikakaï ça PU vraiment ! Mais comme il en vaut la peine, je me suis résolue à l'arranger afin qu'il devienne agréable ! Je me suis rendue compte que l'odeur se domptait sans soucis avec des huiles essentielles. Faites attention à choisir des huiles douces pour vos cheveux. Pour ma part, j’ai choisi l’huile essentielle de pamplemousse qui apporte une jolie note acidulée et très fraîche à ma chevelure.


Aujourd’hui, je ne me passe plus de ma recette miracle, rapide et simple que je vous livre ici ...

 

Ma recette au Shikakaï pour les cheveux secs

ingrédient no poo shikakai

Ingrédients :
- 4 cuillères à soupe de poudre de Shikakaï
- 2 à 3 gouttes d’Huile essentielle de pamplemousse
- 4 cuillères à soupe de Sirop d’agave ou d’érable ou miel d’acacia
- Eau tiède

Ustensiles :
- Un bol
- Une cuillère à soupe

Méthode :
- Mélanger la poudre de Shikakaï avec le miel (ou sirop d’agave/d’érable) et les huiles essentielles.
- Ajouter un peu d’eau tiède afin que votre mélange est la consistance d’un yaourt brassé. Versez petit à petit afin de ne pas faire de grumeaux.

préparation no poo shikakai sirop d'agave huiles essentielles

Application :
- Appliquer sur cheveux mouillés à l'aide d’un pinceau (pour certaines), pour ma part je le fais au doigts sur l’ensemble de mon cuir chevelu.
Il n’est pas nécessaire d’appliquer le produit sur les longueurs puisque le sébum est localisé sur le cuir chevelu et que le rinçage de votre « potion magique » suffira à le faire ruisseler sur l’ensemble de vos cheveux.
Laisser l’ensemble agir le temps de laver votre corps puis rincer vos cheveux simplement.
Attention à ne pas faire couler de Shikakaï dans vos yeux, ça pique !

 

Votre première fois

La première fois, cela vous semblera étrange et peu agréable dans le sens ou vous n’aurez pas la sensation de laver vs cheveux du fait de l’absence de l’onctuosité d’une mousse, mais lorsque vous aurez rincé et que vous sortirez de votre douche, la douceur immédiate et l’éclat de vos racines et longueurs vous redonneront confiance et ce soin deviendra ensuite un vrai moment de plaisir.

 

Le mot de la fin + un teasing sur le prochain article

Comme je vous l’ai dit plus haut, j’avais acheté du rhassoul qui n’a pas convenu à mes cheveux. En revanche je l’ai précieusement conservé et m’en sert de recette miracle pour les soin de peau et contre l’acné de ma petite dernière. Les effets sont miraculeux ! Je vous livrerais mes nouveaux secrets dans un prochain article.
J’espère que celui-ci vous aura plu et surtout qu’il aura répondu aux inquiétudes qui vous freinent encore.

A très vite !


Si tu as aimé cet article, partage le !



← Article plus ancien Article plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.